Les auditeurs d'enfants de l'IDFP

L’auditeur est mandaté par les responsables de l’enfant soucieux de lui offrir la possibilité de s’exprimer plus librement et plus sereinement qu’il ne peut le faire quand il s’adresse directement à eux. Il le reçoit dans ses bureaux ou son cabinet, dans un lieu adapté et pendant le temps nécessaire

L’auditeur informe l’enfant de ses droits généraux et plus particulièrement de celui d’être entendu par le juge, sans pour autant le conseiller car l’auditeur est neutre, posture essentielle au dispositif. 

L’auditeur restitue ensuite en séance aux responsables ce que le mineur aura accepté qu’il leur soit transmis, si possible en la présence de l’enfant. La restitution est de préférence orale pour ne pas cristalliser une parole qui est par la nature même de l’enfant changeante. Les besoins de l’enfant évoluent en fonction de sa situation et de son âge. 

En cas d’écrit, un compte rendu succinct est établi aux seules fins d’établir les critères principaux permettant de dresser les contours de l’intérêt de l’enfant.

S’adresser à l’enfant, recueillir sa parole, la restituer en vue d’une prise de décision qui serve l’intérêt de l’enfant, est délicat. Cela requiert une posture alliant écoute attentive, neutralité, précision, et des compétences en psychologie et en conduite d’entretiens avec les enfants et adolescents. 

L’enfant ne doit pas être placé en qualité de décisionnaire. Le professionnel doit être à même de trouver ce juste équilibre entre transmettre la parole de l’enfant sans la déformer, et ne pas la défendre pour laisser aux adultes le poids de leur responsabilité.

L’IDFP a conçu et développé un programme de formation dédiée au dispositif spécifique d’audition amiable.

Cette formation est pluridisciplinaire et se déploie en différents axes :
  • Le domaine juridique : les fondements textuels de l’audition amiable, les droits de l’enfant, l’intérêt de l’enfant, le discernement de l’enfant ; 
  • La psychologie de l’enfant et de l’adolescent ;
  • La sociologie de la famille ; 
  • La définition du dispositif : ses règles, ses contours, les actes à établir ; 
  • La pratique du praticien de l’audition amiable : conduites d’entretiens, la communication spécifique selon les âges, des entraînements par des mises en situation.
La formation allie apports théoriques et exercices pratiques.

Elle est destinée aux avocats spécialistes ou praticiens du droit de la famille, aux avocats de mineurs, aux professionnels du secteur social ou psychologique, et aux médiateurs du domaine familial. 

La liste des auditeurs, formés par l’IDFP est ici
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.